• Comme chaque année, anniversaire oblige, ma grande a eu sa belle robe de princesse. Cela faisait un moment que je m'extasiais sur les "Alula" de Grain de Maïs fleurissant un peu partout sur le net, et je voulais absolument lui en faire une.

    Le tissu à pois que j'avais acheté en pensant à ce modèle ayant déjà été utilisé pour une Halima quelques mois auparavant (la même que celle ci, refaite pour Branwen qui craquait vraiment dessus), j'ai fini par opter pour une dentelle anglaise d'un bleu turquoise/lagon magnifique dénichée au marché saint Michel à 1 euro le mètre, (oui je sais, j'ai de la chance !). J'ai couplé cette petite merveille avec une autre splendeur, de Riley Blake cette fois, dans la collection Sugar and Spice que j'avais commandée il y a quelques mois.

    Le tissu turquoise étant plein de trous, j'ai entièrement doublé la robe avec un voile de lin/polyester, toujours du marché, que j'ai bordé d'un galon de dentelle anglaise blanche monté en froufrou.

    Toutes les finitions de bords sont faites avec du biais maison taillé dans le Riley Blake (note pour plus tard : investir dans un appareil à biais afin de ne plus se cramer les doigts en tenant le tissu pour marquer les plis !)

    Un fil contrastant vert anis pour l'appliqué, un peu de ruban de satin assorti, des boutons de bois, et le tour était joué.

     

    Et maintenant, débauche de photos ! 

    (Je me suis un peu amusée au passage avec un logiciel de bidouillage)

     

    Alula grain de mais Branwen

    Alula grain de mais Branwen 2

    Alula grain de mais Branwen 3

    Alula grain de mais Branwen 4 Alula grain de mais Branwen 7

     

    Petit moment de fierté maternelle...

    Alula grain de mais Branwen 5

    Alula grain de mais Branwen 6

     

    Et en détails

    détail alula 1 détail alula 2 détail alula 3

    détail alula 4 détail alula 5 détail alula 6

     


    8 commentaires
  • J'ai promis depuis longtemps à plusieurs personnes d'horizons divers de proposer un tuto pour faire mes petites marionnettes maison déjà présentées ici , et .


    tuto marionnette lapin Marcel  tuto marionnette loup Amadou  tuto marionnette dragon Riton

          Marcel le lapinou                        Amadou le loup                     Riton le dragon


    Ayant refait un lapinou Marcel il y a quelques jours pour mes poulettes j'en ai profité pour prendre quelques photos afin d'illustrer le tuto, que voici donc :

     

    ZE TUTO !

     

    Etape n°1 : le matériel

     

     Je traiterai les variations pour le loup et le dragon dans deux articles ultérieurs. aujourd'hui nous allons nous concentrer sur le lapin.

    Il vous faudra  :

    - Tissu moumoute de votre choix : environ 40x40cm

    - Tissu de doublure : même chose

    - Feutrine épaisse rose : de quoi faire l'intérieur de la bouche, soit environ 4 fois 10x10cm

    - Micropolaire ou équivalent, rouge pour la langue, blanche pour les dents : des chutes

    - Yeux à coller ou à coudre en plastique

     - Ouatine  : pour le rembourrage des oreilles (facultatif)

    - Thermocollant double face

    + Tout ce qui peut vous passer par la tête pour décorer à votre idée :)

     

     

    Etape n°2 : les différentes pièces

     

    Le corps : Tout d'abord il faut déterminer la longueur et la largeur souhaitée pour votre marionnette.  Le plus simple est de poser votre avant bras sur un grand papier, de tracer un rectangle dépassant de 2 ou 3 cm de tous les côtés autour de la main. Cela vous donnera la base pour le corps de la marionnette. Arrondissez les coins supérieurs.  Une fois coupé ça donne ça :

    main sur moumoute

     

    Coupez 2 fois dans le tissu moumoute et deux fois dans le tissu de doublure. Coupez un des deux morceaux moumoute plus long de 3 ou 4 cm (= marge de couture pour insérer les oreilles.)

     

    La bouche : mettez votre main en bestiole comme si elle était dans la tête de la marionnette et mesurez la distance entre le pli du pouce et le bout des doigts. Faites un rectangle de cette longueur et d'une largeur de votre main à plat + entre 0,5 et 1cm sur les côtés. Arrondissez le haut.

    C'est votre patron pour la bouche. Il faudra tracer le dessous 1cm plus court que le haut pour laisser la place aux dents. Une fois coupé vous devez obtenir ça.

     

    main sur feutrine

     

    Posez du thermocollant double face sur la moitié de la feutrine avant de couper puis coupez 2 fois le haut et deux fois le bas, de façon à avoir le thermocollant sur une pièce du haut et une pièce du bas.

    Coupez la langue dans la polaire ou la feutrine rouge après l'avoir thermocollée. En gros :  largeur d'1/3 de la bouche et longueur 2/3.

     

    Les oreilles : faites un rectangle de 16x8 environ et arrondissez le haut, pour une taille d'oreilles montées de 13x6. (Compter 2cm de marge pour le bas car le tissu est épais, ça évite les soucis pour bien tout coudre ensemble, quitte à retailler ensuite.) Vous pouvez bien sur ajuster ces dimensions à votre idée, attention seulement de ne pas faire des oreilles côte à côte plus larges que le corps.

    Coupez deux fois dans le tissu moumoute et deux fois dans la doublure.

     

    Les dents : coupez un petit rectangle de micro-polaire blanche. Je fais toujours au pif pour la dimension. Il doit faire deux fois la taille que vous voulez pour les dents + les marges de couture.

     

    voici une vue d'ensemble des pièces que vous devez obtenir. (Sur cette photo j'avais déjà partiellement préparé la bouche donc les pièces en feutrine rose sont collées par deux.)

    pièces lapin

     

     

    Etape 3 : préparation de la bouche

     

    1) thermocollez vos pièces ensemble afin d'obtenir le haut et le bas en double épaisseur.

    2) thermocollez puis cousez la langue sur la partie basse de la bouche.

     

    bouche profil  bouche dessus

     

     

    Etape 4 : préparation des oreilles

     

    A ce stade vous pouvez décider de doubler vos oreilles de ouatine ou non, les deux fonctionnent, la différence réside dans la tenue des oreilles : pendouillantes ou bien droites. Le premier Marcel a été cousu avec ouatine, celui réalisé pour ce tuto sans.

    1) cousez chaque oreille moumoute+doublure endroit contre endroit. Si vous ajoutez de la ouatine, posez la par dessus vos tissus et piquez les trois ensemble. Raccourcissez vos marges et retournez les oreilles.

    piquage oreilles  oreilles retournées

     

    2) Pliez le bas d'une oreille en faisant se chevaucher les bords sur 1cm environ, piquez pour maintenir dans cette position. Inversez le sens de chevauchement pour la seconde oreille. Vous obtenez ça :

    oreilles pliées

     

     

    Etape 5 : montage des oreilles

     

    Mettez votre main en position bestiole :

    main bestiole

     

    Posez la moumoute pour le haut du corps dessus :

    bestiole moumoute

     

    Repérez l'endroit correspondant à la jonction des doigts avec la paume et coupez votre tissu dans la largeur.

    Positionnez vos oreilles sur la partie avant, posez l'arrière par dessus, endroit contre endroit, bâtissez ou épinglez, piquez le tout ensemble :

    positionnement oreilles  oreilles sandwich  oreilles montées

     

    A ce stade commencez à virer vos enfants de la pièce de couture sinon ils vont vous embarquer ce début de marionnette avec des cris de ravissement du type "Ooooh un lapinouuuu !!"

     

     

    Etape 6 : les dents

     

    Pliez en deux le tissu pour les dents de Marcel endroit contre endroit et piquez les côtés. Retournez, piquez au centre. Vous obtenez ceci

    LE TUTO DES MARIONNETTES

     

    Fixez avec quelques points à la main les dents à la partie haute de la bouche pour ne pas qu'elles bougent lors de la suite des opérations.

    dents fixées

     

     

    Etape 7 : montage du lapin par moitiés

     

    1) Positionnez le dessus moumoute/oreilles de votre lapinou et le haut de bouche endroit contre endroit, soit dents coincées entre moumoute et feutrine. Epinglez par le milieu au niveau des dents.

    Le tissu moumoute est plus large que la feutrine, c'est normal.

    Bâtissez la moumoute à la feutrine à gauche puis à droite, à environ 5mm du bord, en partant du fond de la bouche et en remontant vers les dents, en prenant soin de bien répartir l'embu (excès de tissu) pour avoir du volume partout.

    assemblage haut  batis lapin

    De l'autre côté ça donne ça :

    batis lapin dessus

     

    2 ) Faites la même chose avec la doublure sur l'autre face :

    montage doublure  batis doublure

     

    Piquez ça ensemble sur tout le tour de la bouche et retournez, vous obtenez un demi lapin aveugle :D

    demi lapin

     

     

    3) Opérez de la même façon pour la partie inférieure du lapin. En prenant la langue au lieu des dents comme repère pour le sens.

     

     

    Etape 8 : assemblage des deux moitiés.

     

    A ce stade votre lapinou a un léger souci identitaire, il commence à se sentir vivre mais ressent comme une déchirure dans son être.

    Comme vous n'êtes pas cruels vous allez l'aider à combler cette faille... et vous allez un peu vous jouer la vie je l'avoue. Mais Marcel saura se montrer reconnaissant, c'est un chouette lapin.

    1) Posez les deux moitiés l'une sur l'autre, remontez les pans au dessus de la tête pour ne pas être gênés et piquez les deux moitiés de bouche ensemble à environ 5mm du bord.

    Les épaisseurs de tissu vont vous gêner pour piquer sur les bords. Faites de votre mieux, piquez le plus loin possible. Une astuce consiste à prendre un pied pour fermeture éclair, plus étroit, qui permettra d'aller plus loin sans bloquer le pied de biche dans la moumoute.

    piquage bouche

     

     

    2) Cousez ensemble endroit contre endroit les deux couches de  moumoute, puis les deux couches de doublure. (ou inversement, l'ordre n'a pas grande importance)

    Là je m'en veux, j'ai oublié de prendre des photos à cette étape. Je rattraperai cette faille à la prochaine marionnette.

    Pour la moumoute, la tête du lapin doit être en sandwich entre les deux épaisseurs, mais vous devez prendre garde à ne pas la piquer avec. Heureusement le tissu est toujours un peu extensible et vous pourrez l'étirer si nécessaire.

    Là aussi les épaisseurs vont vous poser problème à l'arrivée au coin de la bouche. Une solution simple est de finir à la main les 2 derniers cm si vous en avez le courage. Sinon bidouillez comme vous pouvez pour faire avancer le pied le plus près possible du bord de bouche en tirant sur la moumoute.

     

    Pour la doublure même combat mais vous n'avez pas à prendre la tête en sandwich donc c'est plus facile. Il faut juste bien remonter la moumoute sur la tête pour ne pas risquer de piquer dedans.

     

    Vous n'avez plus qu'à ourler votre lapin en rentrant les bords et en piquant le tout pour obtenir ça :

    ourlet lapin

    (Ici j'ai fait un point zig zag pour être sure que la moumoute soit bien prise car je l'avais coupée  un peu juste en longueur. Mais un point droit marche aussi bien quand vous avez la bonne longueur de tissu rentré à l'intérieur)

     

     

    Etape 8 : finitions

     

    Notre petit Marcel se sent mieux, il est déjà bien mignon, mais il ne voit rien et ne sent pas l'odeur des carottes. Nous allons donc lui rajouter les yeux et le nez.

    Pour les yeux c'est simple, vous les achetez, vous les collez ou les cousez selon votre préférence. Vous pouvez aussi les broder ou les faire en appliqués, mais il faut alors le faire avant de monter le lapin, et ils ne bougeront pas, ce qui est un peu dommage :)

    yeux lapin

    (Ceux de Marcel ont été achetés , mais vous pouvez surement en trouver aileurs.)

     

    Pour le nez, coupez un morceau de la forme d'une part de camembert (triangle arrondi sur un côté)  dans de la polaire ou autre tissu qui ne s'effiloche pas.

    Cousez ce morceau à la main sur le lapinou, en faisant correspondre la pointe du triangle à la couture centrale des dents.

    nez lapin

     

    Et voilà le travail :

     

    LE TUTO DES MARIONNETTES

     

     

     


    14 commentaires
  • Après une longue absence pour cause de "j'avais pas le temps et puis un peu la flemme" mais aussi de "je prends des cours de patronnage et puis il y a eu les vacances", voici le retour des petites choses que mes mimines ont concoctées ces derniers mois.

    Je ferai de nouveaux articles régulièrement au cours des prochains jours pour vous présenter tout ça.

     

    Aujourd'hui, je vais me consacrer à Mouh, le doudou de Fleur, qui a fait sa rentrée en petite section de maternelle cette année.  Mouh tenait vraiment à accompagner sa petite maîtresse à l'école, mais il lui fallait un véhicule pour le faire dans le plus grand confort.

    En bonne maman dévouée, j'ai farfouillé dans mes tissus et dégoté de quoi lui coudre le nid idéal : tissus enduits du marché, coton imprimé à fleurs, tissu moumoute, velours milleraie, rubans, ... et .... yeux !

    Un peu de réflexion sur la forme et les dimensions, une franche rigolade en peaufinant le détail pendouillant, et hop, c'était parti.

     

     

    Mais voyez plutôt :

     

    sac à dos Fleur

     

    J'ai donc présenté l'objet à Mouh qui s'est empressée de l'inspecter !

     

    Mouh inspecte le sac

    "Oooh y'a même les chaussons dedans!"

     

    Puis a vérifié qu'elle pourrait bien respirer dedans (prudente la vache!) :

     

    Mouh respire

     

    Et, rassurée, a joué un peu à cache cache :

     

    Mouh se cache

     

     

    Elle s'est aussi fait un nouveau copain, baptisé "mon bonhomme" par Fleur, le début d'une grande amitié !

     

    Mouh et bonhomme

     

     

    Et puis comme Mouh est vraiment une vache sympa, elle m'a laissé prendre quelques photos sans elle pour vous montrer les détails :

     

    sac fleur dos sac fleur fermeture

    Mouh vous présente son nouveau moyen de transport ! sac fleur doublure

     

    Et Fleur dans tout ça, me direz-vous ?

     

    Eh bien elle a l'air de trouver son petit sac à dos tout neuf bien sympa !

     

    Fleur et son sac face

     

    Fleur et son sac dos

     

    A bientôt pour de nouvelles aventures !

     


    8 commentaires
  • Voici un joli boléro réalisé sur demande d'une maman pour aller avec la robe déjà présentée ici au cas où il ferait frais le jour dit, car une Elodie c'est joli, mais c'est léger !

    J'ai choisi le patron Willemientje de Farbenmix, (terrible ce nom), dont le boléro allait parfaitement pour le projet. Il est réalisé en taille 134-140 pour une fillette mettant du 6 ans habituellement, le patron étant initialement prévu pour être cousu en jersey, j'ai juste racourci les manches aux mesures de la demoiselle.

    Les tissus sont les mêmes que pour la robe, le tout réversible, avec ajout d'un revers aux manches et d'un froufrou sur le pourtour.

    Je n'ai pas encore vu les photos de la demoiselle dedans mais la maman est ravie !

     

    Comme il ne fait pas toujours chaud : Boléro !

     

    Comme il ne fait pas toujours chaud : Boléro !

     

    Comme il ne fait pas toujours chaud : Boléro !  Comme il ne fait pas toujours chaud : Boléro !

    Les photos ne sont pas jolies jolies, prises de nuit, mais j'ai oublié d'en prendre de meilleures le lendemain.


    8 commentaires
  • Vous l'aurez compris, en ce moment mes filles regardent Dora le matin, et je dois bien l'avouer ça abime un peu les neurones. En tous les cas ce qui est pénible avec la petite chanson du sac à dos, c'est qu'elle reste...

    Mais je digresse ! Je suis ici aujourd'hui pour vous parler du premier sac à main confectionné avec mes petites mimines, pour moi cette fois, ma grande fille ayant plus de sacs à 5 ans que je n'en ai eus durant ma vie entière :)

    J'ai réalisé le modèle Isabella de Farbenmix que je trouve superbe, à la fois simple et délicieusement féminin. Entièrement doublé, avec deux belles anses qui s'emboitent bien sur l'épaule,une petite poche ronde sur le devant idéale pour y mettre tickets de bus, téléphone portable etc...

    J'ai rajouté au modèle initial deux poches intérieures dont une zippée pour les moyens de paiement, et une simplement plaquée pour les documents à trouver facilement. Le reste se mélangeant allègrement dans le désordre subtil et inextricable qui caractérise tout bon sac féminin.

    Le principal avantage pratique de ce sac ? Une bonne contenance : outre le contenu standard d'un sac de dame en déplacement, on y fait rentrer un doudou vache  (que l'on peut voir ), des couches et lingettes, un ou deux livres, une bouteille d'eau 1L, une tasse à bec et même un lecteur dvd de voyage ! Le tout sans tasser s'il vous plait.

    Mais voyez-vous même :

    Isabella birds

    isabella birds intérieur

    Isabella birds poche intérieure  Isabella birds détail

    Isabella birds rabat  Isabella birds bouton

     

    Les couleurs ne rendent malheureusement pas très bien, mon appareil ayant du mal à faire la balance avec des couleurs aussi mélangées.

    Les surpiqures sont orange vif et vert printemps, les boutons à peu près comme sur la dernière photo en gros plan. Le jean est vraiment noir, vous l'avez peut être déjà vu utilisé ici : robe de Sara . Le tissu imprimé est le "Birds of Norway" de Michael Miller en velours milleraies, une véritable splendeur.

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique